De Ryugu, directement à Paris

La mission Hayabusa2 a effectué deux prélèvements d’échantillons à la surface d’un astéroïde de classe C (Ryugu), qui vont être retournés sur Terre fin 2020. L’IMPMC-MNHN et l’IAS seront en première ligne dans l’analyse des grains de Ryugu, grâce aux analyses de spectroscopie Mössbauer et μ-tomographie FTIR sur synchrotron. Le post-doc aura pour objectif l’étude de la composition des grains de Ryugu, en particulier des interactions entre phases minérales hydratées et organiques.
L’étude combinée entre les données Mossbauer et IR permettra de retracer l’histoire de Ryugu, d’élucider le rôle joué par les processus d’altération (aqueuse et/ou thermique et/ou par irradiation) et de relier les tendances spectroscopiques observées de l’échelle macro jusqu’aux microns à des modifications physico-chimiques de la matière primitive.

JPEG - 150.3 ko

Crédits JAXA